Decay

15 10 0326 07med_broderick5-jpg-1med_united2-jpg med_leeplaza1504-jpgmed_leeplaza001ex-jpg med_casstech010-jpg 01YvesMarchandRomainMeffre

Detroit représente l’avenir des Usa à la fin du XIX° siècle et s’orne de constructions nouvelles, ambitieuses, modernes. Et bien sûr la ville est également l’emblème de la production automobile,  partie importante de la culture américaine.

La ville, quatrième en importance aux états-unis dans les années 50, se transforme, les usines et résidences fleurissent en banlieue, la désindustrialisation arrive, les révoltes urbaines (1967) font rage. Bientôt, le centre ville est déserté, puis la crise qui touche le nord des Etats-unis frappe durement. La ville perd un quart de ses habitants entre 2000 et 2100. Le centre ville offre désormais un spectacle apocalyptique qui inspire deux photographes: Yves Marchand et Romain Meffre.

Ce qui me fascine dans ces images (j’ai toujours adoré les images post-apocalyptiques, probablement pour le romantisme extrême qu’elles évoquent, et cet enchantement a largement contribué à mon goût pour la science-fiction), c’est le vécu encore tangible: les chaises sont présentes, le piano également, ou encore ce matériel de cabinet de dentiste. On a le sentiment que l’homme a déserté les lieux en catastrophe, laissant tout derrière lui, alors que cet exode a bien sûr été progressif. Car voilà, la société d’abondance délaisse les anciennes constructions sans même prendre la peine de récupérer ce qui pourrait encore l’être: j’ai l’impression de voir là comme un emballage dans une poubelle, un papier gras de béton et de stuc à l’échelle d’une ville et que l’on jette après usage. Même la vue des coffres de banque rouillés, en vrac sur un sol en pente, devant la porte de la chambre forte; laisse un arrière-goût étrange… L’homme est bien sûr absent de ces photos: il n’a plus rien à y faire; les ruines nous invitent seulement à rêver et à nous questionner.

A visiter: http://www.marchandmeffre.com/detroit/index.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *