Tous les articles par Olivier Cotte

Mitch Dobrowner

tempete-dobrowner-03-720x480

Les photographies de tempêtes de Mitch Dobrowner. Impressionnantes.

Son site: http://www.mitchdobrowner.com

Jeff Desom et Fenêtre sur cour

Day

Jeff Desom (http://www.jeffdesom.com) s’est amusé à reconstituer l’univers de Rear Window (1954) à partir de différentes vues issues du film.

Les divers épisodes de la vie de l’immeuble sont ensuite intégrés, sous différentes lumières.

A voir en vidéo:

Désirée Dolron

desiree-dolron-xteriors

Désirée Dolron est photographe, néerlandaise et, depuis quelques années, inspirée par la peinture flamande.

Il n’en fallait pas plus pour m’interpeller, ce d’autant plus qu’au-delà des références, la noirceur de l’univers pictorialiste m’attire.

D’abord inspirée par les rites religieux du monde entier (Exaltation), Désirée Dolron enchaîne sur une série de portraits de garçons immergés et baignés de lumières fantomatiques (Gaze).

La série Xteriors semble à ce jour la plus aboutie. Un travail de lumière complexe, des mois de post-production pour des tirages d’une échelle comprise entre 1 et 1,5 m. Et de pures références picturales, avec un rendu lisse et de formidables subtilités dans les basses lumières.

À voir, son site:

http://www.desireedolron.com

Visite du Cnam

Hier, visite de l’exposition consacrée aux robots.
Intéressante, bien évidemment, avec de nombreux specimens divers et de magnifiques jouets en fer sérigraphiés.
Néanmoins, une exposition un peu courte.
Du coup, enchaînement sur la collection permanente, impossible pour le coup à voir ou revoir d’un seul tenant.
A noter une cusiorité dont j’ignorais l’existence: un appareil d’Emile Reynaud, un praxinoscope stéréoscopique datant de… 1902, constitué de deux bandes animées associées à deux couronnes de prismes. En bref, le système du praxino, doublé pour correspondre chacun à une information à envoyer à chaque oeil par le biais d’un viseur. Etonnant.

L’épouvantail

L'épouvantail

L’épouvantail (Scénario: Olivier Cotte; Dessin: Jules Stromboni; éditions Casterman) est sélectionné au festival d’Angoulème 2013 en catégorie Polar.