Bulles

sim-text4 Le travail de la bulle chez Dave Sim (1956-) dans Cerebus.

George Orwell

« Après ce que j’ai vu en Espagne j’en suis venu à la conclusion qu’il est vain de vouloir être antifasciste tout en essayant de préserver le capitalisme. Le fascisme, après-tout, n’est qu’un développement du capitalisme, et la démocratie la plus libérale – comme on dit – est prête à tourner au fascisme à la première difficulté. »
George Orwell, dans Hommage à la Catalogne.

Toxic

toxic-planche1

Charles Burns offre avec Toxic (2010, Cornélius) un hommage à Hergé, bien sûr, mais aussi à l’écriture psychédélique. Les couleurs sont magnifiques.

“Man of My Heart.” New Romances 16 (Juin 1953) par Alex Toth

toth_manofmyheart_p9

Juste une case, pour le plaisir. Cette série contient de très belles cases et enchaînements narratifs. Ah! Alex Toth…!

Avant-Après. Frank Miller & Bob McLeod

2FrankMillerPencils_BobMcLeodInks

 

Une planche de John Carter of Mars. Un des premiers travaux de Frank Miller, avec un encrage de Bob McLeod. La séparation des tâches a parfois du bon. Enfin… avant que Miller ne devienne un virtuose…

Jeff Jones (1944-2011)

Jeff+Jones+IDYL+32Jeff Jones (1944-2011), signant Jeffrey Catherine Jones après son changement de sexe fin 90′, connaît une période faste dans les années 70, dessinant magnifiquement couvertures de livres de SF et Fantasy et publiant des BD au dessin particulièrement élaboré. Cette planche est tirée d’Idyl, paru en 1971 dans National Lampoon.

 

Bernie Wrightson et Frankenstein

berni+wrightson.+frankenstein.+004Le travail de Bernie Wrightson d’après Frankenstein. Publié en 1983, avec ses ambiances romantiques et un travail du trait et de l’encrage exemplaire.

A propos de la culture

« La culture est une résistance au divertissement » (Pier Paolo Pasolini)

De la perte d’autonomie du geste et de la pensée

« La préparation est couronnée de succès lorsque les gens ont perdu tout contact avec leurs semblables aussi bien qu’avec la réalité qui les entoure ; car en même temps que ces contacts les hommes perdent à la fois la faculté d’expérimenter et celle de penser. Le sujet idéal du règne totalitaire n’est ni le nazi convaincu, ni le communiste convaincu mais l’homme pour qui la distinction entre fait et fiction (c.à.d. la réalité de l’expérience) et la distinction entre vrai et faux (c.à.d. les normes de la pensée) n’existent plus.« 
Hannah Arendt. Le système totalitaire. Éditions du seuil, 1972 (p.224) traduit de The Origins of totalitarism (part 3), édition originale : 1951

Et ça vous fait quoi?

Exemple hypothétique de discussion:

Un sportif vient de terminer à la place du con, c’est à dire quatrième.

Question du commentateur (pardon, journaliste) sportif, type Nelson MyStrong:

-Et vous êtes déçu?

Et ce que j’aimerais entendre de l’athlète encore tout mouillé de sueur et haletant:

– Eh bien, mes amis et ma famille vont être tristes. Cela fait des années que je m’entraîne pour cet événement. Je vais me faire engueuler par mon entraineur, et je dois déjà avoir trois mails de mes sponsors sur mon portable pour me virer. Alors, non, vraiment. Non. Je ne suis pas déçu. Au contraire je suis heureux sombre abruti.