Visite du Cnam

Hier, visite de l’exposition consacrée aux robots.
Intéressante, bien évidemment, avec de nombreux specimens divers et de magnifiques jouets en fer sérigraphiés.
Néanmoins, une exposition un peu courte.
Du coup, enchaînement sur la collection permanente, impossible pour le coup à voir ou revoir d’un seul tenant.
A noter une cusiorité dont j’ignorais l’existence: un appareil d’Emile Reynaud, un praxinoscope stéréoscopique datant de… 1902, constitué de deux bandes animées associées à deux couronnes de prismes. En bref, le système du praxino, doublé pour correspondre chacun à une information à envoyer à chaque oeil par le biais d’un viseur. Etonnant.